5 trucs pour un postnatal plus facile

La plupart des parents vous le diront, le retour à la maison avec bébé c’est une grosse période d’adaptation et de laisser aller. Ça peut générer du stress, de la fatigue et des moments magiques collés avec un bébé qui oui oui, fait des vrais sourires à 8 jours de vie 😉

Vous avez certainement passé du temps à préparer votre grossesse ainsi que votre accouchement mais il est aussi possible de préparer votre postnatal! Voici 5 trucs efficaces et concrets pour un postnatal plus facile et en douceur.

#1 Le parentage proximal

La proximité intense entre les parents et le nouveau-né, surtout lors des premières semaines de vie est certainement le premier conseil que toute accompagnante à la naissance vous donnera.

Cela peut passer par:

  • Le peau à peau:

C’est LA pratique par excellence que vous pouvez réaliser dès les premières secondes de vie et continuer à la maison. Sans limite dans le temps, cette technique aussi appelée Kangourou a bien plus d’avantages que de passer un simple moment de tendresse entre votre bébé et vous. Ça peut :

    • éviter une perte de poids trop grande chez le bébé
    • aider la production de lait
    • éviter les pleurs fréquents
    • créer un lien de confiance entre l’enfant et son parent
    • être fait par les deux parents
    • réguler la température et la glycémie du bébé
Peau-à-peau entre la maman et le nouveau-né. Crédit photo JEUDI – contenu photographique
  • Le co-dodo:

    C’est lorsque votre bébé dort dans le même lit, pas seulement dans la même chambre. C’est possible aussi d’accoler un berceau co-dodo à votre propre lit. Toujours est-il que si vous allaitez c’est d’une grande facilité et surtout ça augmente la réussite de l’allaitement. Les minutes gagnées à rester au lit et à rassurer votre bébé dans ses petits éveils vous éviterons des cernes en trop. Pour que ce soit fait de façon sécuritaire, voici la meilleure image du monde de la talentueuse Orbie Illustratrice.

Orbie Illustration

Pour avoir la vrai image, en grand et en beau et avec tous les conseils, vous pouvez aller ici.

  • Le portage:

    À bras ou dans une écharpe prévue à cette effet, cette technique permet de garder bébé contre vous. Vous pouvez vaquer à vos occupations tout en permettant à votre nouveau-né de profiter de votre chaleur, de votre odeur, de votre voix et de votre réconfort.

Illustration de Mathilde Cinq-Mars

Le lien d’attachement parents-bébé est évidemment renforcé. Sachez qu’il existe des rencontres avec des doulas ou des monitrices de portage pour apprendre à utiliser une écharpe de portage en toute sécurité. Vous pouvez trouver une monitrice de portage près de chez vous en consultant le site de l’Institut National de Portage des Enfants.

#2 Connaissez les ressources de votre quartier

C’est toujours utile de se faire une petite liste des meilleures ressources en périnatalité de notre quartier, avant de partir accoucher. Parce qu’après quelques nuits blanches, c’est jamais le bon moment pour CHERCHER de l’info. Que ce soit pour l’allaitement, le sommeil, la santé de votre bébé ou la vôtre, tous les quartiers ont des services pour vous.

Allez à la Halte Allaitement de votre CLSC, il y en a sur une base régulière, dans tous les CLSC. Si vous préférez rester à la maison, optez pour une marraine d’allaitement. Nourri Source a des marraines formées sur l’allaitement un peu partout au Québec. Vous pouvez avoir des consultations gratuites au téléphone. Certains bureaux de Nourri Source sont aussi en charge des Haltes Allaitement.

Si se déplacer n’est pas une option et que la consultation par téléphone n’est pas assez, vous pouvez toujours demander une consultation à domicile. C’est efficace et souvent nécessaire pour vérifier la mise au sein et l’état physique de la situation.

#3 Surgelez des plats maison préparés à l’avance

Quelques semaines avant votre accouchement , vous aurez peut-être la chance d’avoir le fameux «regain d’énergie» profitez-en pour préparer de bons petits plats faciles à congeler car les premières semaines après la naissance de bébé vous risquez d’être vite pris entre les tétées, les couches, les visites et la fatigue. Vous serez tous contents de ne pas avoir à faire l’épicerie et cuisiner en plus de tout ce que vous avez déjà à faire. Les idées de plats sont nombreuses, pâtés chinois, quiche en tout genre, macaroni, lasagnes, spaghetti bolognaise, risotto etc… Faites-en un événement avec vos amis, demandez le lors de votre Shower et soyez prévenant et créatif!

#4 Participez à des rencontres parents-enfants

Ces rencontres ont plusieurs avantages puisqu’elles vous permettent de sortir de chez vous, d’apprendre de nouveaux outils, de se faire des ami.es dans le quartier! Il y a des ateliers pour TOUT. Langage des signes pour bébé, DME, massage pour bébé, produits ménagers DIY, portage, et j’en passe.

Parler avec un bébé 8 heures par jours, ça vient long assez vite. Ne négligez pas votre besoin de rencontrer d’autres parents qui sont dans la même situation que vous. Faites vous des ami.es en plus de briser l’isolement.

Atelier chez Les P’tites Poires

Il y a plusieurs café-maman-bébé qui existent, certains avec des ateliers, d’autres des pâtisseries et celui-là, avec des sofas vintages. Les P’tites Poires est un de nos préférés, avec tous les ateliers et l’immense espace de jeu, on y trouve de tout.

#5 Faites appel à une accompagnante aux relevailles

Une accompagnante aux relevailles ou une doula postnatale, c’est LA professionnelle de choix pour vous donner du répit à la maison. Que ce soit pour des heures en journée ou plutôt de nuit, elle est là pour vous, pour s’occuper de vous. Son objectif est d’offrir du répit pour toute la maisonnée. Si ça veut dire de plier le linge ou faire la vaisselle pendant que vous vous reposez collé avec bébé, c’est ça. Si vous avez besoin de repos, vous pouvez dormir la conscience tranquille en laissant votre trésor avec une personne de confiance, formée pour pouvoir s’occuper des touts-petits.

À moins que vous souhaitez plutôt prendre du temps pour vous à la bibliothèque ou au spa (tout le monde relaxe de façon différente!), elle peut s’occuper de votre bout de chou durant ce temps. Discutez-en avec elle, elle se fera un plaisir de vous aider.

Truc bonus : le padsicle

Avant de partir pour l’accouchement, préparez des serviettes hygiéniques (lavables de préférence) glacées pour le retour, aka des padsicles. Vous pouvez simplement les passer sous l’eau pour ensuite les replier et les mettre au congélateur, bien enveloppées. Une fois à la maison, vous avez un « ice pack » formé spécialement pour votre plancher pelvien qui risque d’être encore un peu enflé.

Si vous souhaitez y aller la coche au dessus, vous pouvez remplacer l’eau par cette recette des Trappeuses, qui va vous revigorer le périnée dans le temps de le dire :

  • Gel d’aloes pur
  • Hydrolat d’hamamélis en spray
  • Serviettes lavables ou bande de tissus confo
  • Papier ciré
  • Gros contenant en plastique

Allez voir comment faire sur leur site, c’est super bien expliqué.

Prenez votre temps, les choses vont se placer, comme elles le font souvent une fois qu’on se remet à dormir et manger.

Lâchez pas les parents. You got this.

Signé,
Ysaline et Camille
Accompagnantes à la naissance et aux relevailles