Huiles essentielles à utiliser lors de l'accouchement – LesPremiersMoments
Huiles essentielles à utiliser lors de l'accouchement

Huiles essentielles à utiliser lors de l'accouchement

Huiles essentielles à utiliser lors de l'accouchement

Dès le début de la grossesse, les futurs parents avides d’information dévorent livres et articles traitant des différents aspects de la périnatalité. Malheureusement, certains sujets sont controversés et il est difficile de bien s’y retrouver quand l’information diffère d'une source à l'autre. Parmi ceux-ci: l’utilisation des huiles essentielles!


La règle d'or: si un doute subsiste quant à l’utilisation d'une huile essentielle, mieux vaut s’abstenir jusqu'à ce que l'on trouve une source d’information fiable. Consulter un(e) naturopathe agréé(e) et aromathérapeute compétent(e) au besoin.


Certaines huiles essentielles s'avèrent être de précieuses alliées lors de l'accouchement. En effet, leurs qualités peuvent être mises à profit afin d'accompagner le travail et soulager la douleur, notamment. De plus, l’odeur des huiles essentielles ayant une action sur le système limbique (centre des émotions du cerveau), ces dernières peuvent également aider à affronter les différentes émotions qui surviendront parfois toutes en même temps lors de ce moment unique. En voici quelques-unes: 

Le clou de girofle ou giroflier (Syzygium aromaticum)

On surnomme l'huile essentielle de giroflier l’accoucheuse, la patronne des sages-femmes et même, l’huile de l’incarnation. Son effet analgésique est remarquable pour soulager les douleurs au bas du dos et au bas du ventre lors du travail actif. Tonique utérin, elle augmente également l’efficacité des contractions. C’est une pierre deux coups! On soulage et on encourage la physiologie de l’accouchement. Son odeur, quant à elle, invite au moment présent.


Mais attention, le giroflier fait partie des huiles essentielles formellement contre-indiquées pendant la grossesse. En effet, à forte dose, elle est toxique pour le foie. Il faut donc la garder précieusement pour le jour J; l’utilisation sur quelques heures n’aura pas d’impact sur le bébé qui est sur le point de voir le jour.


Autre précaution: l'huile essentielle de clou de girofle est aussi dermocaustique, c'est-à-dire que son utilisation directe sur la peau est très irritante. Il faut donc s’assurer de la diluer dans une huile végétale comme l’huile d’amande douce, l’huile de noisette ou tout simplement l'huile d’olive qu’on utilise en cuisine, dans un ratio d’environ 1 pour 5 en faveur de l’huile végétale, donc un maximum de 20% d’huile essentielle dermocaustique dans le mélange.

Le laurier noble (Laurus nobilis) 

Huile aromatique obtenue par distillation de la feuille de laurier. C’est l’huile essentielle des chevaliers, de la victoire, celle qui donne le courage de surmonter ce qui nous paraît insurmontable. Et quoi de plus victorieux et courageux que de mettre un enfant au monde? 


Son côté antalgique et antinévralgique en fait une synergie parfaite avec le clou de girofle pour soulager la douleur, sans ralentir le travail. En plus, elle a une belle affinité avec le système nerveux pour aider à gérer le trop plein d’émotions, s'il y a lieu.

Le palmarosa (Cymbopogon martini)

Cette huile essentielle un peu moins connue que les deux autres saura vous charmer par son odeur féminine et discrète. Elle recentre l’énergie afin de trouver et mettre en valeur ce qu’il y a de plus beau. Elle agit aussi en synergie avec le clou de girofle (ou même en remplacement de) parce qu'elle est non seulement un tonique utérin, mais aussi tonique nerveux.


Le petit grain bigaradier (Citrus aurantium ssp aurantium (fe))

Cette anti-anxiolytique remarquable est obtenue à partir de la feuille de l’orange amère. Son odeur sera à même de calmer l’anxiété de la personne qui accouche (et autres personnes présentes) et l'aider à voir le positif dans ce moment intense qui apporte son lot de stress et d’émotions. 


Elle peut même être utilisée en diffusion pendant la grossesse pour la maman anxieuse.

Voici un exemple de recette d'huile à massage qui peut être préparée en prévision du jour J:


Recette d’huiles essentielles pour accouchement


HE Clou de girofle (Eugenia caryophyllus) 4ml

  • Anesthésiante
  • Tonifiante générale et utérine
  • Invite au moment présent

HE Laurier noble (Laurus nobilis) 2 ml

  • Anesthésiante
  • Donne force et courage

HE Palmarosa (Cymbopogon martinii) 1 ml

  • Tonifiante utérine
  • Ramène dans l’énergie féminine

Huile de noisette (ou autre huile végétale) 25  ml


Massage local sur le bas du ventre et du dos. Toutes les 30 minutes ou au besoin! DURANT L'ACCOUCHEMENT SEULEMENT. Ne pas utiliser avant le terme ni pendant l'allaitement.


Si vous n'avez pas tous les ingrédients sous la main et ne souhaitez pas en faire l'achat, l'Huile Naissance 4T est basée sur les mêmes principes actifs et est disponible sur notre boutique en ligne. Comble du bonheur, sa bouteille est munie d'un pratique applicateur à bille.


Finalement, les meilleurs huiles essentielles ne peuvent pas remplacer le soutient humain du partenaire, de la doula, de la sage femme et des autres intervenants présents lors de l’accouchement que se soit en milieux hospitalier, en maison de naissance ou à la maison. 


Marie-France Trudelle, 

Naturopathe Agrée et aromathérapeute qualifiée en aromathérapie scientifique française