Les couches lavables : Comment et pourquoi?!

Ah, les couches. Une des parties les moins désirables d’avoir un tout petit bébé, mais une tâche inévitable! Avec tout ce qui vient avec un bébé et tout ce qu’il y a à savoir et à apprendre, au moins l’histoire des couches est souvent réglée avec une des deux grosses marques de couches jetables!

Mais est-ce la seule option?

Est-ce que c’est la meilleure chose pour le bébé?

Heureusement, il y a d’autres options que les couches jetables! Pour de plus en plus de parents, les couches lavables deviennent une option intéressante pour un avenir plus vert et des petites fesses sans bobo.

Un avenir plus vert

Expliqué simplement, les couches jetables ne sont pas bonnes pour l’environnement et la planète que nous léguons à nos enfants. Lors de la production, elles utilisent du bois, de l’eau, des produits chimiques et énormément d’électricité pour transformer tout ça en couche. Après une utilisation de 3 à 10 heures, la couche se fait jeter dans la poubelle et acheminée par camion dans un dépotoir où elle débute un cycle de 350 à 500 ans pour se décomposer. De plus, lors de sa décomposition, elle déversera des produits chimiques et des microplastiques dans la terre et rejettera des gaz à effet de serre dans l’air. C’est effectivement un plastique à usage unique… et ça se fait environ 600 millions de fois au Québec!

Contrairement au mythe populaire, les couches lavables ne consomment pas plus d’eau que les couches jetables! Même en incluant la production et le lavage, les couches lavables ne consomment pas autant d’eau que ça en prend pour en fabriquer des jetables.

Heureusement, il y a des solutions. Les couches lavables modernes n’ont rien à faire avec les couches lavables des générations de nos parents et grands-parents! Plus d’épingles à couches, plus de méga fuites! Les nouvelles couches lavables sont fashion, pratique et viennent dans une variété de styles et de types. Dépendamment où vous habitez, il pourrait même y avoir un service de couches comme BébéAuric qui vous fournit des couches lavées à chaque semaine!

Quels sont les différents types de couches lavables?

Couche plate

Le système le plus économique, la couche plate est composée de deux parties: l’absorption et la protection. Le couvre-couche est la protection et ce n’est pas obligatoire de le laver à chaque fois. L’absorption est une langue rectangulaire à plier qui fait en sorte que c’est l’option la plus absorbante. Par contre, trouver la bonne façon de plier peut être parfois un processus d’essai-erreur! Votre doula postnatale peut vous conseiller sur ce sujet pendant une visite de relevailles. 

Couche moulée

Ceci est aussi un système de deux parties, l’absorption et la protection, et ce n’est pas obligatoire de laver le couvre-couche à chaque fois. La différence entre celui-ci et la couche plate est que la couche moulée prend la même forme que le couvre-couche, en forme de culotte. Donc plus facile, par contre, c’est le système le moins absorbant. 

Couche à poche

Continuons avec la prochaine couche à deux parties: la couche à poche. Il s’agit d’insérer l’insert (l’absorption) à l’intérieur du couvre-couche. Ici, le couvre-couche se trouve a être sur la peau du bébé ce qui enlève plus rapidement l’humidité de la peau du bébé. C’est aussi plus facile que la couche plate, mais plus de lavage car il faut laver le couvre-couche à chaque fois!

Couche tout-en-un

Et on termine avec le tout-en-un, le plus facile à mettre sur le bébé surtout si c’est les grands-parents qui s’occupent du petit! L’absorption est cousue directement dans la protection du couvre-couche donc les parents n’ont pas à se casser la tête pour le mettre sur un petit bébé qui bouge! Par contre, il faut laver la couche entière chaque fois, ce qui engendre un plus grand risque de champignons car c’est plus long et difficile à faire sécher.

Donc voilà un petit résumé des types principaux de couches lavables!

Couches lavables… plus d’érythème fessier?

Peut-être vous vous posez la question… quels sont les effets sur le bébé?

Peut-être avez-vous entendu que les couches lavables causent l’érythème fessier. Ceci est faux! C’est sûr qu’ il faut changer la couche plus souvent que les couches jetables et bien les laver (ou les faire laver par un service), car l’ammoniac peut s’accumuler et causer ou empirer l’érythème fessier. Quand on lave les couches nous-même, les crèmes de zinc ne peuvent pas être utilisées. Ceci dit, la cause de d’érythème fessier est souvent les lingettes commerciales! Oui, même celles dans les cartons verts ou c’est écrit 99% naturel! 

À l’opposé des couches jetables, il est important de reconnaître que les couches lavables ne contiennent pas de produits chimiques les rendant très absorbantes. C’est aussi important de savoir que pour les petits garçons, la température du scrotum est plus basse dans les couches lavables, ce qui peut favoriser la fertilité plus tard dans leur vie!

Et le plus grand avantage des couches lavables… roulement de tambour… la propreté atteinte plus vite et plus facilement! Wow! Quelle merveilleuse nouvelle! Les enfants connaissent mieux leur corps dû au fait qu’ils ressentent plus l’humidité, et la connexion entre comment ils se sentent à l’intérieur de leurs corps et le résultat d’élimination n’est pas brisé comme avec les couches jetables. 

Quelles sont les considérations à prendre en note quand on veut laver les couches nous-mêmes? 

Il est définitivement important de lire les instructions de la part du manufacturier! Celles-ci indiquent s’il faut faire tremper les couches souillées, si on doit les étendre pour sécher ou uniquement les faire sécher dans la machine. Il faut choisir le type de lessive avec soin, quelque chose d’assez doux pour la peau de bébé et qui lave bien les couches, mais sans les produits chimiques qu’on travaille si fort pour éviter! Choisissez de la poudre à la place du liquide, car le transport d’une lessive fait à 90% d’eau, ce n’est pas une pratique verte! Finalement, il faut prendre en compte à quelle fréquence vous pouvez laver car les couches doivent être lavées à chaque trois jours maximum.

Donc quelle sera la solution qui vous convient? Peut-être les couches plates et les couches tout-en-un pour quand les grand-parents s’occupent du bébé? Peut-être un service de couches pour la tranquillité d’esprit? Ou peut-être les couches lavables le week-end quand les deux parents sont disponibles pour s’occuper de tout ça? Chaque famille est différente et un peu de réflexion vous mènera vers la solution qui fonctionne le mieux pour la vôtre!   

Jessica Lefebvre
BébéAuric.com